top of page
Rechercher
  • Rémi RICHER

Pourquoi a-t-on besoin d’un nouveau paradigme économique ?

Dernière mise à jour : 18 juil. 2020

Le Capitalisme tel qu'il existe actuellement nous conduit à une impasse. Voici pourquoi.


Le Capitalisme est le paradigme économique qui domine le Monde aujourd’hui, après avoir vaincu toutes les autres tentatives d’instaurer un autre modèle économique. Le Communisme a ainsi été vaincu, principalement en raison de la faillite financière de l’Union Soviétique consécutive à une course à l’armement illimitée et à une défaillance de la planification centralisée de la production et de la consommation au niveau d’un Etat tout entier.


Pourtant, cela ne signifie pas que le Capitalisme soit le seul paradigme économique possible, et cela ne signifie pas non plus qu’il soit toujours adapté au Monde d’aujourd’hui.

La Théorie de l’Histoire proposée par la Religion de Cristal, montre pourquoi le Capitalisme a été un paradigme efficace, performant et utile pendant une certaine période de l’Histoire. Pourtant, nous vivons aujourd’hui un Nouvel Age où les conditions de vie ont changé et où le Capitalisme devient de plus en plus inadéquat.


En particulier, nous vivons dans un Monde où le progrès technologique permet aux entreprises de produire plus avec moins de travailleurs. Cela a concerné au départ principalement les travailleurs non qualifiés de l’industrie, où les tâches élémentaires réalisées par des ouvriers spécialisés ont été de plus en plus souvent effectuées par des machines, une machine pouvant remplacer plusieurs dizaines d’ouvriers, puis cela a concerné progressivement de plus en plus les classes moyennes, avec le développement toujours plus rapide de logiciels de plus en plus sophistiqués, permettant à un employé de réaliser à lui tout seul les tâches qui étaient réalisées auparavant par plusieurs assistantes et employés administratifs. Il en va de même au niveau de la conception des produits, où les ingénieurs peuvent aujourd’hui se passer de l’assistance de nombreux techniciens grâce aux logiciels de CAO.


Par ailleurs, les entreprises, au moins les plus grosses, ont aujourd’hui la possibilité de choisir avec une grande liberté leurs lieux d’implantation. Là aussi grâce aux technologies de l’information et de la communication, mais aussi grâce aux infrastructures de transport très développées, une entreprise peut très bien localiser un site n’importe où en Europe, et faire ainsi jouer la concurrence entre les Etats pour négocier un taux d’imposition privilégié, mais également faire jouer la concurrence entre les travailleurs en mettant en regard le coût du travail pratiqué dans certains pays avec le coût du travail (forcément plus bas) pratiqué dans d’autres pays.


Ce nouvel environnement technologique, qui n’existait pas auparavant, rend le Capitalisme inadéquat pour une économie saine et durable, dans la mesure où ce paradigme conduit inexorablement à la raréfaction de l’emploi et donc à la hausse inéluctable du chômage de masse, du chômage structurel, ainsi qu’à la diminution lente mais certaine de l’imposition des sociétés. Pour les Etats, cela implique une augmentation continue des dépenses sociales pour traiter le problème du chômage, mais également une augmentation continue des dépenses d’infrastructures pour pouvoir attirer des entreprises sur son territoire, ainsi qu’une augmentation continue des impôts sur le revenu et sur la consommation pour pallier la perte de rendement de l’impôt sur les sociétés.

On comprend aisément qu’une telle situation ne peut durer éternellement et qu’une solution structurelle doit être apportée à une problématique structurelle.

13 vues0 commentaire
bottom of page